24 Heures du Mans - Kamui Kobayashi (Toyota n°7) décroche l'Hyperpole des 24 Heures du Mans

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La Toyota n°7 (Conway - Kobayashi - Lopez) partira en pole position des 24 Heures du Mans samedi (16 heures), après le meilleur chrono du pilote japonais lors de l'Hyperpole jeudi soir. Le suspense n'a pas duré longtemps jeudi soir lors de l'Hyperpole qui regroupait les six meilleures voitures (cinq pour l'Hypercar) de chaque catégorie qualifiées pour cette demi-heure dédiée à la vitesse pure. Dès sa première tentative, Kamui Kobayashi a en effet signé un chrono de 3'23"900 qu'on ne pensait pas atteignable par la Toyota GR010. Le Japonais a amélioré la marque de la n°7 de près de deux secondes et demies par rapport à ce qu'elle avait réalisé la veille lors des qualifications. Brendon Hartley, dans la voiture soeur, la n°8, n'a pas réussi à faire mieux, malgré ses efforts, et échoue à 29 centièmes. Les deux Hypercar japonaises se retrouvent, comme attendu, aux deux premières places sur la grille de départ de cette 89e édition. lire aussi Kazuki Nakajima et Kamui Kobayashi, les flèches japonaises des 24 Heures du Mans Alpine a défendu sa 3e place Alpine, qui n'a pas pu se battre pour la pole, a néanmoins vaillamment défendu sa troisième place face à la Glickenhaus n°708. Dans ce duel entre deux pilotes français, Nicolas Lapierre l'a emporté, en 3'25"574, face à Olivier Pla (3'25"639). Romain Dumas, dans la deuxième Glickenhaus, la 709, n'a jamais été en mesure de se joindre au duo, et conclu la session avec un temps de 3'26"931. Mais toutes les Hypercar ont progressé par rapport aux qualifications. En LMP2, là aussi, un combat acharné a opposé Antonio Felix da Costa dans la JOTA n°38 et Louis Delétraz dans la Team WRT n°41. Le Portugais a eu le dernier mot, pour cinq dixièmes (3'27"950) contre 3'28"470). Porsche a dominé l'Hyperpole en GT : Dries Vanthoor (Hub Auto Racing) a été le plus rapide en GTE Pro (3'46"882), Julien Andlauer (Dempsey - Proton Racing) en GTE Am (3'47"987).

lire aussi Toute l'actu des 24 Heures du Mans Les résultats de l'Hyperpole : Hypercar : 1. Toyota GR010 n°7 (Conway - Kobayashi - Lopez), 3'23"900 ; 2. Toyota GR010 n°8 (Buemi - Nakajima - Hartley), 3'24"195 ; 3. Alpine A480 n°36 (Negrao - Lapierre - Vaxivière), 3'25"574 ; 4. Glickenhaus 007 LMH n°708 (Derani - Mailleux - Pla), 3'25"639 ; 5. Glickenhaus 007 LMH n°709 (Briscoe - Westbrook - Dumas), 3'26"931. LMP2 : 1. JOTA n°38 (Gonzalez - Da Costa - Davidson), 3'27"950 ; 2. Team WRT n°41 (Kubica - Delétraz - Ye), 3'28"470 ; 3. Panis Racing n°65 (Canal - Stevens - Allen), 3'28"586 ; 4. G-Drive Racing n°26 (Rusinov - Colapinto - De Vries), 3'28"943 ; 5. United Autosports n°32 (Jamin - Aberdein - Maldonado), 3'29"078 ; 6. United Autosports n°23 (Di Resta - Lynn - Boyd), 3'30"027.

GTE Pro : 1. Porsche 911 Hub Auto Racing n°72 (Vanthoor - Parente - Martin), 3'46"882... GTE Am : 1. Porsche 911 Dempsey - Proton Racing n°88 (Andlauer - Bastien - Arnold), 3'47"987...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles