37,5 millions d'euros de frais d'opérations pour la société commerciale de la LFP

Vincent Labrune salue Karim Benzema le soir de la remise du Ballon d'Or au théâtre du Châtelet. (P. Lahalle/L'Équipe)

Dans le cadre de la création de la société commerciale de la Ligue, dont il détiendra 13 % grâce à un apport de 1,5 milliard d'euros, le fonds d'investissement CVC Capital Partners a versé 37,5 millions pour rémunérer les banques, le cabinet d'avocats et douze salariés de la LFP.

Pour la création de sa société commerciale rendue possible grâce au milliard et demi d'euros apporté par le fonds d'investissement CVC, la Ligue de football professionnel (LFP) a été aidée par deux banques d'affaires, Lazard et Centerview, et le cabinet d'avocats Darrois.

lire aussi : Les millions promis aux clubs de Ligue 1 vont bientôt arriver

Selon nos informations, une enveloppe de 37,5 millions d'euros avait été prévue par CVC pour rétribuer les différents conseils de l'instance du foot pro lors de cette mission. Ainsi, les deux banques ont empoché chacune 12 millions d'euros, le cabinet Darrois 5 M€. Une partie du reste (8,5 M€) a servi à rémunérer douze salariés de la LFP comme le souhaitait l'ensemble des présidents de clubs pour le travail réalisé. Ces montants ont été validés à l'unanimité des votants par le Conseil d'administration de la LFP du 30 septembre dernier.

Comme L'Equipe l'a révélé le 10 novembre dernier, Vincent Labrune a ainsi perçu un bonus de 3 M€ et son salaire annuel a été porté à 1,2 M€ désormais. Pour définir la nouvelle rémunération du président de la Ligue et de la société commerciale, le CA avait demandé une étude au cabinet Eghon Zehnder, spécialiste mondial de conseil en management et recrutement de cadres. Dans ce document, on apprend que Javier Tebas, le patron de la Liga, perçoit 2,6 M€ annuels (2,2 de salaire fixe et une prime garantie de 400 000 euros), son homologue de la Premier League, Richard Masters, 2,5 M£ soit, 2,9 M€, et Donata Hopfen, de la Bundesliga 1,5 M€.

A.H.