5 choses à savoir sur Adam Buksa, le nouvel attaquant du RC Lens

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Adam Buksa, deuxième recrue la plus chère de l'histoire du RC Lens (6 millions d'euros), dispose à 25 ans d'un solide bagage physique et technique. En plus d'être un buteur déjà prolifique en club comme en sélection polonaise.

Un des meilleurs attaquants de MLS

Formé dans sa ville natale de Cracovie en Pologne, Adam Buksa a explosé en 2018 au Pogon Szczecin, dans le championnat local de première division (11 buts en 2018-2019).

Il est devenu en décembre 2019 le deuxième joueur le plus cher de l'histoire du New England Revolution, la franchise de MLS qui l'a recruté pour plus de 4 millions d'euros, en lui offrant l'un des meilleurs salaires du club. En trois ans aux États-Unis, le buteur polonais est monté puissance jusqu'à s'imposer comme l'un des meilleurs attaquants de la ligue, inscrivant 35 buts en 73 apparitions. Il restait cette saison sur une impressionnante série de 7 buts en 9 titularisations avant de signer au RC Lens.

Profil à la fois physique et technique

Monstre physique d'1,91 m pour 80 kg, Buksa est un excellent joueur de tête, adroit dans les remises et la conservation de balle face au but. Mais le gaucher est également habile de ses deux pieds et sait prendre la profondeur, comme dribbler son adversaire en un contre un près du but.

lire aussi

Lens va miser 6 M€ sur Adam Buksa (New England Revolution)

Ses statistiques aux États-Unis parlent pour lui puisqu'il a inscrit 15 buts du pied gauche, 7 du droit, et 13 de la tête. « Au-delà de son jeu de tête, c'est un joueur qui a beaucoup de caractère, qui se bat sur tous les ballons », commente Maxime Chanot, le défenseur luxembourgeois du New York City FC, qui l'a affronté à plusieurs reprises.

Un début d'expérience internationale

Passé par toutes les catégories de jeunes avec la Pologne, Buksa a connu sa première sélection avec l'équipe A en septembre 2021 et l'a ponctuée d'un but, lors d'une victoire 4-1 face à l'Albanie en qualifications pour la Coupe du monde au Qatar. Il cumule cinq réalisations en neuf sélections, et était titulaire aux côtés de Robert Lewandowski lors du match de la Pologne en Ligue des nations face au pays de Galles le 1er juin (victoire 2-1), avant de sortir du banc pour 21 minutes lors de la déroute en Belgique mercredi (1-6).

La meilleure saison régulière de l'histoire de la MLS

Performant en MLS, Buksa a aussi connu la victoire collective. Son équipe de New England, entraînée par la légende locale Bruce Arena (ancien sélectionneur des États-Unis), a réalisé la meilleure saison de l'histoire de la ligue l'année dernière, avec 22 victoires en 34 matches et 73 points au compteur. Les Revs ont remporté le trophée de la saison régulière (Supporters' Shield), avant de s'incliner en demi-finale de conférence de playoffs face au New York City FC de Maxime Chanot, le futur champion (2-2, 3-5 aux t.a.b.).

Il retrouve Frankowski en MLS

Le RC Lens aime décidément la MLS, puisque Adam Buksa est le deuxième joueur recruté dans la ligue américaine après un autre Polonais, Przemysaw Frankowski. Le milieu de terrain évoluait au Chicago Fire avant de rejoindre le nord de la France en août 2021.

Les deux hommes se connaissent et ont développé quelques automatismes après avoir joué ensemble en sélection. Frankowski avait même servi Buksa pour le premier but du néo-Lensois en sélection. « Ça peut faire un bon duo. Après, il faudra que Buksa gagne en vitesse et en rapidité d'exécution pour s'imposer en Ligue 1 », prévient Maxime Chanot.

lire aussi

Frankowski, Clauss, Danso... : quelles sont les recettes du recrutement malin de Lens ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles