Cinq questions pour comprendre la suspension de Messi

RMC Sport
Grosse surprise, la Fifa a eu la main lourde avec Lionel Messi après son comportement lors d’Argentine-Chili, vendredi dernier, en éliminatoires de la Coupe du monde 2018. La star de l’Albiceleste est suspendue quatre matchs. RMC Sport fait le point sur cette affaire.  

Cinq questions pour comprendre la suspension de Messi

Grosse surprise, la Fifa a eu la main lourde avec Lionel Messi après son comportement lors d’Argentine-Chili, vendredi dernier, en éliminatoires de la Coupe du monde 2018. La star de l’Albiceleste est suspendue quatre matchs. RMC Sport fait le point sur cette affaire.  

Pourquoi est-il suspendu ?

Parce qu’il a un peu pété un câble lors d’Argentine-Chili, vendredi dernier à Buenos Aires, en éliminatoires de la Coupe du monde 2018 (1-0). Lors de ce match important, Lionel Messi, auteur du penalty de la gagne, s’en est pris de manière très virulente à Dewson Silva, un arbitre assistant. Persuadé d’avoir été victime d’une faute non sifflée, l’attaquant du Barça a interpellé l’homme au drapeau dans des termes assez fleuris. En insultant sa mère à plusieurs reprises. La Fifa, qui a mené une enquête sur l’incident, a visionné les caméras du stade Monumental. Et les images sont accablantes pour La Pulga.

Pourquoi est-il suspendu le matin du match?

Parce que l'incident n'avait pas été signalé dans le rapport initial de l'arbitre. C'est donc le Conmebol et la Fifa qui se sont auto-saisi de l'affaire devant les preuves video assez accablantes.  

Est-ce une sanction sévère ?

Oui, plutôt. Quatre matchs, c’est la sanction suprême dans ce genre de cas. En l’appliquant au quintuple Ballon d’Or, la Fifa a peut-être voulu montrer que personne n’était au-dessus des règles de bonne conduite. Pas même un quintuple Ballon d’Or. Coupable d’avoir tenu des « propos injurieux » envers le corps arbitral brésilien, Messi est sanctionné sans ménagement. Sa suspension s’accompagne d’une amende 10 000 francs suisses (environ 93 000 euros). La...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

Que lire ensuite

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages