Les 5 questions qu'on se pose après l'attribution des droits de la Ligue 1 à Amazon et le départ de Canal+

·1 min de lecture

Entrée d’Amazon et sortie de Canal+. Sur le terrain de la diffusion des matchs de Ligue 1 en France, ce changement est un véritable bouleversement. Ce vendredi 11 juin, la Ligue de football professionnel (LFP) a attribué les droits de 80% des matchs de Ligue 1 et Ligue 2 pour la période 2021-2024 — ceux qui devaient être diffusés par Mediapro avant son retrait l’hiver dernier — à Amazon pour 250 millions d’euros par an. La LFP a ainsi préféré l’offre du géant du e-commerce à celle de Canal+ et son partenaire Bein Sport.

De son côté, Canal+ paie 330 millions d’euros par an pour 20% des matchs, un lot décroché en 2018 alors que la valeur de l’ensemble des droits du championnat atteignait le montant record de 1,153 milliard d’euros par an, contre 663 millions aujourd’hui. La chaîne cryptée trouve inacceptable de payer beaucoup plus qu’Amazon pour beaucoup moins de matchs, et a annoncé dans la foulée, dans un communiqué, se retirer de la Ligue 1.

À lire aussi — Mbappé, Kane, De Bruyne... Les 10 joueurs de l'Euro de football qui valent le plus cher

Ce nouveau rebondissement du feuilleton des droits télé du foot français laisse de nombreuses questions en suspens.

En choisissant l’offre du géant américain, la LFP a préféré un nouvel acteur qui promet plus d’argent, là où ses partenaires historiques Canal+ et Bein Sport ne promettaient que 595 millions d'euros par an de montant garanti (auxquels se seraient ajoutés 73 millions d’euros de part variable).

Mais cela marque également un saut (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Michael Burry, l'investisseur star de 'The Big Short', alerte sur 'la plus grosse bulle spéculative' de l'histoire
Le transfert des droits à la formation des salariés ne sera pas prolongé au-delà du 30 juin
Ikea France condamné à 1 M€ d'amende dans le procès pour espionnage de salariés
Ronaldo, Mbappé, Messi... Les 8 footballeurs les mieux payés au monde
La Banque de France revoit sa prévision de croissance à la hausse pour 2021

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles