Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire de Liverpool (3e) : Ian Rush

SO FOOT



"Ce qui est marrant, c'est que je pensais bien jouer", raconte rétrospectivement Ian Rush au Guardian. "Je pensais qu'il s'agissait d'un sport collectif et que si l'équipe gagnait, c'est que j'avais fait ce qu'il fallait. Mais Bob Paisley m'a pris à part et m'a dit que je devais être plus égoïste, que j'étais un attaquant et que je devais donc marquer des buts. Ça paraît anodin, mais ça a fait toute la différence." Car ces quelques mots du manager ont offert aux Kopites une de leurs plus belles histoires d'amour, convainquant celui qui deviendra une légende des Reds de persévérer sur les bords de la Mersey après une première saison compliquée. Débusqué en 1980 à Chester City contre 300 000 livres, transfert le plus onéreux de…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages