Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire de l'OM (du 14e au 7e)

SO FOOT



"Celui-là, pour lui prendre sa place, il faudra l'abattre à coups de carabine." Voilà ce que se disaient entre eux les dirigeants marseillais au début des années 70, pour parler de Joseph Bonnel. C'est dire son importance prépondérante au sein du club entre 1967 et 1973. Derrière les stars Roger Magnusson et Josip Skoblar, l'Héraultais abat tout le sale boulot. Grâce à un travail de tous les instants et une hygiène de vie proche de la perfection – il n'est sorti qu'une seule fois de sa vie en boîte de nuit "parce qu'on l'y a obligé" – "l'inusable monsieur Jo" est partout sur le terrain. Véritable poumon de l'équipe, son entraîneur Marrio Zatelli disait de lui : "C'est le moteur de l'OM. Enlevez-le et vous vous rendrez compte que le moteur a des ratés inhabituels." Discret et timide dans la vie, il se transforme en chien de garde…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages