Pourquoi Yannick Noah demeure, à 60 ans, la figure majeure du tennis masculin français

Schneider, Romain
Sport24
/ Panoramic
/ Panoramic

Le dernier joueur français à avoir remporté un Grand Chelem (Roland-Garros 1983) fête ses 60 ans ce lundi 18 mai. L’occasion de revenir en chiffres sur les records qu’il possède encore, lui qui a mis un terme à sa carrière de joueur en 1991 (473 victoires pour 208 défaites).

En 1983, Yannick Noah remportait Roland-Garros. Il reste à ce jour de le dernier Français à avoir soulevé un trophée du Grand Chelem chez les hommes, 37 ans après Marcel Bernard (1946). Henri Leconte (Roland-Garros 1988), Cédric Pioline (US Open 1993 et Wimbledon 1997), Arnaud Clément (Open d’Australie 2001) et Jo-Wilfried Tsonga (Open d’Australie 2008) ont pour leur part échoué en finale.

1 Vainqueur de 16 tournois en double dans sa carrière (dont un Roland-Garros en 1984), il a été numéro 1 mondial de cette spécialité le 25 août 1986 et pendant 19 semaines. En 2016 et 2017, Nicolas Mahut a été également au sommet de cette discipline.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

2 Noah a battu deux fois Ivan Lendl lorsque ce dernier était n°1 mondial. A Forest Hills (États-Unis) en 1986 sur terre battue et à Sydney (Australie) en 1990 sur dur.

3 Le 7 juillet 1986, il a atteint la troisième place mondiale en simple, ce qui demeure le meilleur classement jamais occupé par un Français. Guy Forget (1991) et Sébastien Grosjean (2002) ont été 4e. Henri Leconte (1991), Cédric Pioline (2000) et Jo-Wilfried Tsonga (2012), 5e.

3 Son nombre de titres de Coupe Davis en tant que capitaine (1991, 1996 et 2017). Personne n’a fait mieux et (...) Lire la suite sur sport24.com

Le journal du mercato : Manchester cible Tolisso en cas de départ de Pogba

23 ans après le fameux combat de «la morsure», Tyson et Holyfield vont-ils remonter sur le ring ?

Yannick Noah: «Cette épidémie est grave mais on peut quand même rigoler non ?»

Arrêt de la Ligue 1: Aulas en remet une couche et ne lâche (toujours) rien

Inscrivez-vous à la newsletter de Sport24

À lire aussi