Accroché à Sochaux, Toulouse devra patienter pour monter en Ligue 1

·3 min de lecture

Auteur d'un nul à Sochaux (1-1), Toulouse n'est toujours pas officiellement promu en Ligue 1. Son dauphin, Ajaccio, a enchaîné un cinquième succès de rang face à Dunkerque (2-1).

La montée directe : Toulouse devra patienter, Ajaccio enchaîne

/

La validation de la montée du TFC attendra. Promis à la Ligue 1 incessamment sous peu, les Toulousains n'ont ramené qu'un point de Sochaux (1-1), autre postulant à l'accession. Un but très précoce (6e) inscrit par R. Ndiaye du gauche, après un premier tir du droit contré par la défense des Violets, a permis aux Doubistes d'ouvrir le score. Mais les Toulousains ont répliqué par Rouault (51e), qui a inscrit un but contesté au terme d'un cafouillage hors-norme.

lire aussi

/

Le film de Sochaux-Toulouse

De son côté, Ajaccio semble de plus en plus proche de décoller en fin de saison vers l'élite hexagonale. Contre Dunkerque, l'ACA a récolté un cinquième succès de rang (2-1), non sans s'encombrer de doutes. Après dix-sept minutes, l'équipe corse menait pourtant 2-0, grâce à une tête croisée de Courtet (2e) et un coup franc direct de Marchetti, du pied gauche (17e).

Mais un but stupidement concédé suite à une grossière erreur défensive a relancé les Nordistes (Majouga, 64e). Soudains très fébriles, les insulaires auraient même pu concéder un second but. Ils ont néanmoins conservé leur succès et leurs trois points d'avance sur Auxerre (3e), tandis que le PFC (4e) pointe à quatre longueurs et Sochaux (5e) à six.

Les barrages : Auxerre s'accroche au podium, le Paris FC gagne en souffrant

/

Auxerre s'agrippe fermement à sa troisième place. Victorieuse de Dijon (2-1), l'équipe icaunaise a conservé son point d'avance sur le PFC (4e) et a relégué Sochaux (5e) à trois longueurs. Le souffle très proche de ces deux équipes n'a pas paralysé l'AJA, qui menait déjà 2-0 à la pause, par le biais de Hein (4e) et Coeff (23e).

lire aussi

/

Le film d'Auxerre-Dijon

Quant au PFC, il s'est imposé face à Caen (1-0) grâce à un coup franc direct du droit signé Name, qui a profité de la désagrégation du mur adverse (26e), sans avoir tout maîtrisé. En effet, les Normands se sont procuré plusieurs balles d'égalisation après la pause. Ils ont même obtenu un penalty frappé par Alexandre Mendy et repoussé par Demarconnay, déterminant. Un arrêt qui vaudra peut-être cher lors des comptes de la fin de saison.

La relégation : un sursis pour Nancy

/

La soirée a été chaude dans le fond du classement. En écartant Valenciennes (3-0), Grenoble (15e) a enfoncé son adversaire nordiste (16e) tout en se donnant de l'air au classement. Plus bas, Rodez (17e), tenu en échec par Nancy (1-1), a abandonné sa place de barragiste à QRM, battu à domicile par Nîmes (0-1). Dunkerque, lui, n'a pas bougé de sa dix-neuvième place, tandis que Nancy s'est offert un sursis en attendant le match de la terreur face à QRM, lors de la prochaine journée.

17

/

Rodez a enchaîné un dix-septième match sans succès face à Nancy (1-1)

lire aussi

/

Le classement de la Ligue 2

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles