Accroché par West Ham, Manchester City laisse un espoir à Liverpool

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Accroché par West Ham, Manchester City laisse un espoir à Liverpool
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Mené 2-0 à la mi-temps, Manchester City s'est arraché pour obtenir un nul précieux contre West Ham (2-2) ce dimanche. Les Citizens ont manqué un penalty, mais ils gardent la main pour le titre en Premier League et comptent quatre points d'avance sur Liverpool, à qui il reste deux matches à jouer.

C'était la première balle de titre, ou presque. Riyad Mahrez l'a manquée, mais il y en aura sûrement d'autres. Dans les dernières minutes d'un match passionnant ce dimanche contre West Ham (2-2), Manchester City aurait pu prendre un avantage quasi-décisif sur Liverpool pour le sacre en Premier League, si l'attaquant algérien avait transformé son penalty, accordé avec l'aide du VAR. Mais ukasz Fabianski a repoussé sa tentative (86e), pour le plus grand bonheur des Reds, qui gardent ainsi un petit espoir de coiffeur leurs rivaux sur le fil.

lire aussi

Le film du match

Après leur succès en FA Cup samedi, les joueurs de Jürgen Klopp tenteront déjà de revenir à un point de City, mardi (20h45) à Southampton. Si Liverpool ne perd pas, la dernière journée, dans une semaine, mettra fin au suspense. Le London Stadium n'en a pas manqué, déjà, ce dimanche. Chacune des deux équipes a eu sa période et le résultat nul à l'arrivée n'est pas illogique.

Dans le premier acte, les Hammers, qui visent toujours la 6e place, qualificative pour la prochaine Ligue Europa, ont su profiter des largesses de la défense mancunienne pour scorer deux fois sur des phases de transition rapides, par Jarrod Bowen, parti à chaque fois à la limite du hors-jeu (24e et 45e). Face à la possession à outrance des Skyblues, les joueurs de David Moyes ont répondu en faisant preuve d'une extrême rigueur en défense, avant de jaillir en contre, le plus souvent par Michail Antonio. Un plan qui se déroulait à la perfection.

Premier but de Grealish en Championnat depuis mi-décembre

Mais après la pause, le scénario a vite tourné. Jack Grealish a réduit la marque (49e), d'une belle reprise, inscrivant son premier but en Championnat depuis mi-décembre. Les joueurs de Pep Guardiola se sont remis à y croire et ont multiplié les attaques placées, imposant une pression constante sur les Hammers, qui ont fini par craquer malgré plusieurs nouvelles opportunités manquées de faire le break (65e et 75e).

Vladimir Coufal a égalisé de la tête contre son camp, sur un coup franc de Mahrez (69e). Le plus dur était fait pour les Citizens. Ne manquait plus que la cerise sur le gâteau, qui n'arrivera donc pas. Pas maintenant en tout cas. Mais peut-être dimanche prochain contre Aston Villa, pour l'épilogue d'une saison haletante jusqu'à la fin.

53

Manchester City s'est retrouvé mené par au moins deux buts d'écart à 53 reprises en Premier League. Ils n'ont jamais gagné dans cette situation, avec deux nuls et 51 défaites.

lire aussi

Le classement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles