Accusé de trafic, Chabal lâche ses vérités

A quelques mois du coup d'envoi de la Coupe du monde 2023 en France, Sébastien Chabal se retrouve dans l'œil du cyclone. L'ancienne star du XV de France est effectivement soupçonnée d'un trafic de billets après avoir bénéficié d'une centaine de places pour le tournoi. Mais Chabal dément catégoriquement.

Après le foot, place au rugby ! En effet, alors que les Bleus ont chuté en finale de la Coupe du monde contre l'Argentine, le XV de France va se lancer dans la quête de son premier sacre mondial. Dans quelques mois, les tricolores seront effectivement les favoris de la Coupe du monde qui se déroulera dans l'Hexagone. Mais en attendant le coup d'envoi du tournoi, c'est une polémique qui éclate impliquant Sébastien Chabal.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Une enquête ouverte contre Chabal

En effet, selon les informations du Parisien, l'ancienne star du XV de France est soupçonnée de trafic de billets après avoir eu l'accès à une centaine de places. Une source proche de l'enquête avait d'ailleurs confirmé auprès du média : « Des questions se posent sur l'hypothèse d'un trafic de billets mais rien n'est établi à ce stade. » Face à ces accusations, Sébastien Chabal est sorti du silence pour démentir le trafic de billets.

Chabal dément !

« Oui, j'ai bénéficié d'un accès privilégié pour acheter plus de billets que ce qu'il est possible de faire par une seule…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com