Adam Silver, le patron de la NBA, n'a aucun doute sur le fait que Kyrie Irving n'est pas antisémite

Adam Silver et Kyrie Irving lors du All-Star Game 2014. (A. Mounic/L'Équipe)

Lors d'une conférence, Adam Silver s'est exprimé sur le cas Kyrie Irving, qu'il a rencontré récemment. Le Commissioner de la NBA, lui-même juif, a affirmé qu'il n'avait aucun doute et qu'Irving n'était pas antisémite.

En marge de la conférence organisée par le Sport Business Journal, Adam Silver a publiquement évoqué la polémique récente née après le partage sur Twitter par Kyrie Irving d'un film antisémite et les déclarations déroutantes de l'intéressé une fois qu'il avait été sommé de s'expliquer. Silver, qui est juif et a rencontré Irving ces derniers jours, a affirmé : « C'est quelqu'un que je connais depuis plus d'une décennie et je ne l'ai jamais entendu prononcer des paroles antisémites, ni des mots de haine à l'encontre de qui que ce soit. »

Cela ne veut pas dire qu'il exonère le meneur de jeu des Brooklyn Nets, toujours suspendu, de toute responsabilité dans cette affaire. « Qu'il soit antisémite ou non n'entre pas en ligne de compte quant aux dommages causés par le partage de ce contenu haineux. »

Un mea culpa sur le délai de réponse de la NBA

Silver a aussi fait un mea culpa partiel sur le temps mis par la ligue et les Nets pour prendre des décisions. Une période durant laquelle les déclarations d'Irving n'ont fait qu'enfler la polémique. Celui qui dirige la ligue depuis 2014 a expliqué que la NBA et lui-même avaient voulu être certains de faire les bons choix par rapport aux faits incriminés. Il estime aujourd'hui que les cinq matches de suspension étaient une sanction proportionnée. Irving doit cependant accomplir toute une série d'actions avant de pouvoir retrouver le groupe des Nets.