Adam Svensson en tête du Barbasol Championship, Robin Roussel 2e

Adam Svensson conserve la première place provisoire du Barbasol Championship. (R. Carr/Getty images via afp)

Bon début de tournoi sur le PGA Tour pour Robin Roussel. Le Français pointe à la 2e place provisoire (-12) après la journée de vendredi, à trois coups du leader Adam Svensson. Julien Brun est également dans le top 10.

De passage exceptionnel sur le PGA Tour, grâce à l'alliance stratégique entre le circuit américain et européen, Robin Roussel réussit un bon début au Barbasol Championship. À Nicholasville, le Français a rendu vendredi une carte de 68 (-4), malgré le long arrêt de jeu dû aux orages sur le Kentucky (3h20 d'interruption) et un classement général provisoire.

Déjà auteur d'un 64 jeudi sur le Keene Trace GC, le joueur d'Ozoir-la-Ferrière a enchainé quasiment sur le même rythme vendredi, réussissant notamment un eagle et deux birdies sur les huit derniers trous (il est parti du 10). En difficulté en Europe (cinq cuts ratés de suite, 191e de la Race), le tout récent champion de France professionnel semble plus à l'aise aux Etats-Unis, pays qu'il a connu brièvement en championnat universitaire lors des années amateurs.

Julien Brun aussi dans le top 10

Le 7e du Challenge Tour 2019, 28 ans, pointe à un total de -12, à trois coups du leader Adam Svensson. Le Canadien a enchainé deux rondes en 62 puis 67 (-15), pour compter trois coups d'avance sur Mark Hubbard (65-67), Brandon Hagy (70-62) et donc Robin Roussel, qui dispute son tout premier tournoi au plus haut niveau américain.

lire aussi

Toute l'actualité du golf

Bon début de semaine également pour Julien Brun, qui pointe dans le top 10 (67, 67, -10), à égalité notamment avec Jason Dufner. Auteur d'un retour puissant (deux birdies, un eagle sur ses cinq derniers trous) et d'un total de -5 (71-68), Paul Barjon est en course pour passer le cut, situé à -5 en fin de deuxième journée. Un week-end que devrait manquer Joël Stalter (72-71, +1) et Benjamin Hébert (72-77, +5), tandis que Michael Lorenzo-Vera n'a pas pu démarrer son deuxième tour (73).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles