Adrian Mannarino s'incline en demi-finales à 's-Hertogenbosch face à Daniil Medvedev

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Adrian Mannarino s'incline en demi-finales à 's-Hertogenbosch face à Daniil Medvedev
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Adrian Mannarino a perdu son titre à 's-Hertogenbosch, en s'inclinant, samedi, en demi-finales contre le futur numéro 1 mondial, Daniil Medvedev (7-5, 7-5).

La belle série de huit succès d'affilée d'Adrian Mannarino à 's-Hertogenbosch a pris fin samedi, en demi-finales. Tenant du titre depuis 2019 (les éditions 2020 et 2021 avaient été annulées à cause de la pandémie), le Français s'est incliné face à Daniil Medvedev (7-5, 7-5, en 1 h 55). Futur numéro 1 mondial (il le sera lundi), le Russe rallie ainsi la 24e finale de sa carrière mais surtout la première depuis son échec à l'Open d'Australie, en début d'année, face à Rafael Nadal.

lire aussi

Le tableau (H) du tournoi

Mannarino ne mena jamais les débats et passa la partie à courir derrière le score. Très en retenue en début de match, il céda son engagement dès le premier jeu. Mené 4-2, il recolla pourtant à 4 partout grâce à la qualité de sa relance. Mais ce fut pour caviarder son service à 5-5 sur une vilaine faute en coup droit. Sans surjouer, Medvedev semblait toujours garder un temps d'avance.

Le deuxième set fut presque une copie conforme du premier. « Manna » y enchaîna coups brillants en toucher et fautes non provoquées. On le sentait sur courant alternatif. Toujours aussi impressionnant en défense, Medvedev le poussait à frapper le coup de trop. Le Français reprit pourtant son break de retard (4-2) pour revenir à hauteur (5-5). Mais il céda définitivement lors du jeu suivant, en commettant une double faute sur la quatrième balle de break.

Medvedev affrontera dimanche l'étonnant Tim Van Rijthoven. Wild-card et 205e joueur mondial, le Néerlandais (25 ans) a éliminé Félix Auger-Aliassime (9e mondial) en trois sets 6-3, 1-6, 7-6 (5). Un deuxième top 20 à son tableau de chasse, après Taylor Fritz (14e), en début de semaine.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles