Adrien Truffert (Rennes) veut y voir plus clair

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Adrien Truffert a été en concurrence avec Birger Meling cette saison. (P. Lahalle/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le latéral gauche international Espoirs Adrien Truffert, qui ne manque pas de courtisans, est en réflexion par rapport à sa situation et son avenir à Rennes.

Au bout de sa deuxième saison rennaise, Adrien Truffert (20 ans, sous contrat jusqu'en 2025) se situe peut-être à un premier tournant dans sa carrière, lui qui a choisi depuis peu d'être représenté par la puissante agence Stellar, qui gère aussi les intérêts d'Eduardo Camavinga ou de Jérémy Doku, par exemple. Le latéral gauche issu de la formation rennaise s'était révélé lors de la saison 2020-21 par son culot, sa qualité de centre et son volume de jeu. Il avait su profiter des absences sur blessure de Faitout Maouassa et des difficultés de Dalbert, ce qui lui avait permis d'être appelé chez les Espoirs, qu'il fréquente régulièrement depuis.

Prolongé en février 2021, il avait fini cette première saison blessé aux adducteurs, ce qui l'avait privé de la phase finale de l'Euro Espoirs 2021. Puis il vit arriver l'été dernier Birger Meling comme concurrent au profil comparable. Il a alors vécu une forme d'alternance inattendue avec le Norvégien. Auteur d'un doublé contre Lyon (4-1, le 7 novembre), Truffert s'est notamment imposé sur les deux derniers mois de compétition, signant le centre décisif pour l'égalisation de la tête de Serhou Guirassy à Lille lors de la 38e journée (2-2, le 21 mai), synonyme de quatrième place et de Ligue Europa.

Des courtisans en Angleterre, en Allemagne et aux Pays-Bas

Le natif de Liège, en Belgique, est dans son élément à Rennes mais il s'imagine moins revivre une saison discontinue. En ce sens, il attend une discussion avec son club pour être fixé sur une hiérarchie plus claire, dans l'objectif de se développer pleinement, lui qui ne manque pas d'intérêts. Alors que la Premier League et la Bundesliga peuplent ses rêves, il est notamment suivi par l'Ajax Amsterdam, Hoffenheim et Everton. Leicester et West Ham apprécient aussi son profil et seraient venus aux renseignements.

lire aussi

Truffert : « Finir les actions reste une de mes qualités »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles