Affaire Benzema : Attaquée, France 98 répond

Critiquant la gestion du cas Karim Benzema, forfait lors de la dernière Coupe du monde au Qatar, Patrice Evra en a profité pour glisser un tacle aux vainqueurs de l’édition 1998, qui, selon lui, « pensaient que l’équipe de France leur appartenait. » Une sortie qui n’a pas été du goût d’Emmanuel Petit.

Moins d’un mois après la finale perdue de Coupe du monde, le football français traverse une grosse zone de turbulences. Déjà ciblé par plusieurs affaires, Noël Le Graët a réalisé la sortie de trop en tenant des propos méprisants envers Zinedine Zidane, précipitant sa chute. Le dirigeant de 81 ans est actuellement mis à l’écart en attendant les résultats de l’audit diligenté par le ministère des Sports concernant le fonctionnement de la 3F. Mais une autre affaire fait encore parler et concerne Karim Benzema, dont les conditions de son forfait pour le Mondial restent floues.

« Les champions du monde 98 qui pensaient que l’équipe de France leur appartenait »

Sur Instagram, Patrice Evra a critiqué la gestion du cas Benzema, ciblant notamment certains joueurs de Didier Deschamps. « Sur le côté humain, il y a un couac. J'ai l'impression que Karim dérangeait énormément de personnes, confie l’ancien international de l’équipe de France, glissant un tacle à la génération 98. Les joueurs, vous faites la…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com