Affaire Le Graët : Une confession surréaliste en pleine réunion

La Fédération française de football a annoncé ce mercredi via un communiqué, la décision de Noël Le Graët de se mettre en retrait par rapport à sa fonction de président. Au centre d’une énorme polémique, il va prendre du recul jusqu’à la publication de l’audit réclamé par le ministère des Sports et le vice-président Philippe Diallo va assurer l’intérim.

C’est le gros sujet du moment. Accusé d’harcèlement par l’agent de joueurs Sonia Souid et vivement critiqué suite à ses propos hasardeux au sujet de Zinédine Zidane, Noël Le Graët a pris une grande décision. Le président de la FFF a pris du recul par rapport à ses fonctions, lors de la réunion du Comité exécutif qui s’est tenue ce mercredi. Il semble pourtant déjà penser à un retour…

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Je n'ai rien fait, je jure sur votre tête à tous que je n'ai rien fait »

Membre du Comex de la FFF, Eric Borghini a dévoilé les dessous de la réunion de ce mercredi, rapportant notamment une phrase très surprenante qu’aurait tenue Le Graët. « Nous sommes allés au fond des choses » a-t-il expliqué, sur BFM TV. « On a commencé par écouter notre président, qui a commencé le Comex en nous disant 'je n'ai rien fait, je jure sur votre tête à tous que je n'ai rien fait et que le rapport de l'audit sera très positif pour moi, il n'y aura rien contre moi' ».

« Il nous a ensuite présenté ses excuses pour les propos tenus sur…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com