Affaire Hamraoui-Diallo : retour dix mois en arrière

C'est ce que l'on appelle un retournement de situation pour le moins inattendu. Le 4 novembre dernier, alors que les deux joueuses rentraient au domicile de Kheira Hamraoui, cette dernière était victime d'une agression à la barre de fer, la blessant gravement aux jambes. Présente, Aminata Diallo était placée en garde à vue dès le lendemain, avant d'en ressortir quelques jours plus tard, sans qu'aucune charge ne soit retenue contre elle. Et si les enquêteurs n'ont semble-t-il jamais écarté l'option d'une rivalité sportive pour expliquer l'affaire, la joueuse formée à Guingamp a par la suite reçu de nombreux soutiens, considérant que son nom avait injustement été associé à cette histoire. Or, ces derniers jours, l'enquête à pris une tout autre tournure, et voilà de nouveau Aminata Diallo au centre de l'équation.

Corbeau, appels douteux et recherches Google


En milieu de semaine, ce sont quatre personnes,…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com