Affaire de la sextape : Mathieu Valbuena se dit « prêt à tourner la page »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Mathieu Valbuena est prêt à tourner la page. (A. Réau/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après la décision de Karim Benzema de renoncer à son appel, Mathieu Valbuena a réagi sur « RMC » en se disant soulagé de « la fin de ce chapitre, qui [l]'a beaucoup pénalisé sur le plan sportif et dont [il a] beaucoup souffert ».

Mathieu Valbuena s'est dit « prêt à tourner la page » mardi sur RMC après la décision de Karim Benzema de renoncer à son appel dans le procès de la sextape. « C'est un chapitre qui se finit. C'est vrai que moi aussi j'étais fatigué de tout ça et j'en ai beaucoup souffert. J'ai beaucoup été pénalisé sur un plan sportif et ce chapitre se termine enfin », a déclaré l'ancien Marseillais.

lire aussi

Affaire de la sextape : Karim Benzema renonce à son appel

« Je ne suis pas rancunier du tout et j'ai toujours dit ce que j'avais à dire. Ce sont des moments difficiles dont j'ai su me relever. Maintenant chacun fait son chemin », a ajouté l'ancien milieu de terrain, selon lequel Benzema « mérite » le Ballon d'or.

Karim Benzema a été condamné à un an de prison avec sursis et 75 000 euros d'amende en première instance par le tribunal correctionnel de Versailles pour complicité de tentative de chantage pour des faits remontant à 2015. Benzema avait fait appel et aurait dû être jugé une seconde fois le 30 juin et le 1er juillet par la cour d'appel de Versailles. Il s'est finalement désisté dans la nuit de vendredi à samedi.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles