Affaire Zidane : Le Graët dérape, son clan veut le faire tomber

Déjà contesté depuis un petit moment, Noël Le Graët s’est mis à dos beaucoup plus de monde depuis qu’il a tenu des propos très déplacés sur Zinédine Zidane. En coulisses, Florence Hardouin, la directrice générale de la FFF, tenterait depuis plusieurs mois de pousser Le Graët vers la sortie.

Est-ce la fin du mandat de Noël Le Graët à la présidence de la FFF ? A 82 ans, le dirigeant breton sent que sa position est de plus en plus fragile, il faut dire qu’il ne s’est pas rendu service. Au lendemain de l’annonce de la prolongation de Didier Deschamps, Le Graët a accordé une interview à RMC dans laquelle il a été questionné sur l’avenir de Zinédine Zidane, notamment après la rumeur l’envoyant au Brésil.

« Je n'en ai rien à secouer »

« Ça m'étonnerait qu'il parte là-bas (au Brésil, ndlr). Mais il fait ce qu'il veut, ça ne me regarde pas. [...] Est-ce que ça ferait mal au cœur qu'il aille là-bas ? Moi, je n'en ai rien à secouer. Il peut aller où il veut ! Il peut aller où il veut, dans un grand club, une sélection, j'y crois à peine en ce qui le concerne. Si Zidane a tenté de me joindre ? Certainement pas, je ne l'aurais même pas pris au téléphone », avait lancé Noël Le Graët à l’antenne. Des propos qui ont choqué… et relancé le débat sur son poste de président de la FFF.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Florence Hardouin veut le pousser vers la sortie

A tel point que tout…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com