Affaire Zidane : Le Graët viré par le gouvernement Macron ? La réponse

Les propos de Noël Le Graët monopolisent l'actualité sportive. Le président de la Fédération française de football s'est agacé en évoquant le cas Zinédine Zidane. De nombreuses personnalités politiques ont évoqué un manque de respect à l'égard du champion du monde 1998 et réclamé son départ immédiat. Mais le gouvernement n'a aucun pouvoir sur l'avenir du dirigeant. Explications

La polémique de trop pour Noël Le Graët ? Empêtré dans plusieurs affaires, le président de la FFF s'est tiré une balle dans le pied en s'en prenant à Zinédine Zidane. « Zidane au Brésil? Je n'en ai rien à secouer, il peut aller où il veut! Il peut aller où il veut, dans un club... sélection, j'y crois à peine en ce qui le concerne. Si Zidane a tenté de me joindre? Certainement pas, je ne l'aurais même pas pris au téléphone » a confié Le Graët au micro de RMC ce dimanche.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Olivia Grégoire évoque un départ de Le Graët

Immédiatement après cette sortie, la Ministre des sports a affiché son agacement et réclamé des excuses de la part de Le Graët. « Déclarations à nouveau hors sol avec en prime cette fois un manque de respect honteux, qui nous heurte tous, à une légende du foot et du sport : un "président" de la première fédération sportive de France ne devrait pas dire ça. Des excuses pour ce mot de trop sur Z.Zidane svp » a déclaré Amélie Oudéa-Castera. Depuis, le dirigeant…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com