AFFAIRES OUBLIÉES. L'affaire Dian Fossey, cette scientifique renommée morte par amour pour les gorilles

·1 min de lecture
![CDATA[DR]]

Au Rwanda, elle était surnommée Nyiramachabelli ("La femme qui vit seule dans la montagne"). Le 27 décembre 1985, dans les montagnes des Virunga, Dian Fossey, primatologue américaine spécialisée dans l'étude du comportement des gorilles, est retrouvée morte par un cuisinier dans sa petite hutte du camp Karisoke. Après s'être défendue, la scientifique de 53 ans a été abattue de six coups de panga dans la tête. L'un d'eux lui a fendu le visage. Sous son corps, les policiers retrouvent son pistolet inutilisé. Ils constatent également qu'une plaque en tôle manque au mur de la hutte. Le meurtrier de Dian, visiblement connaisseur des lieux, s'est introduit directement dans sa chambre à coucher...

Les enquêteurs écartent rapidement la thèse d'un vol qui aurait mal tourné. En effet, aucune des possessions de Fossey n'ont été dérobées, pas même les quelques milliers de dollars en chèques de voyage qu'elle conservait. Convaincue qu'il s'agit bien d'un meurtre prémédité, la police interpelle tous les membres de l'équipe de la primatologue, y compris Rwandan Emmanuel Rwelekana, un traqueur qui aurait tenté d'assassiner Fossey à la machette après avoir été remercié quelques mois auparavant. Un à un, les proches collègues de la quinquagénaire sont interrogés, puis relaxés. Seul Rwelekana ne sortira jamais de prison, s'étant donné la mort par pendaison pendant son incarcération...

Dian Fossey : 35 ans de mystère

L'équipe de Fossey innocentée, les (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Affaire Felipe Pereira : vengeance fatale d'une belle-mère à la Saint-Valentin ?
Une maman meurt en pleine visioconférence alors que sa fille de 9 ans essaye de lui sauver la vie
Une jeune femme aux assises pour le viol et le meurtre de sa propre mère
TÉMOIGNAGE Je déteste le prénom de ma fille car j'étais sous anesthésie quand j'ai trouvé l'idée
Une mère kidnappe ses propres enfants pour une raison inouïe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles