Afrique du Sud: des hommes armés forcent un joueur à résilier son contrat

Clifton Miheso, international kenyan, a porté plainte auprès de la Fifa contre son ancien club du Golden Arrows (Afrique du Sud). Il a été forcé de résilier son contrat par des hommes armés.

Il y a des réunions avec ses boss plus ou moins musclées. Clifton Miheso, lui, a vécu le pire. Le 14 janvier dernier, alors qu’il s’entretenait avec les dirigeants de son club du Golden Arrows FC, basé à Durban (Afrique du Sud), deux individus sont entrés dans la salle et l’ont braqué avec leur arme. Le but ? Qu’il résilie le contrat qu’il avait signé six mois plus tôt. L’international kenyan a déposé plainte ce mercredi auprès de la Fifa.

A lire aussi >> Chine: un international perd un match… puis sa femme et sa réputation 

"Les hommes armés sont arrivés dans les bureaux du club, où il était en réunion avec le directeur général et l’ont forcé à signer un document résiliant son contrat, indique un communiqué de la FIFPro, le syndicat des joueurs professionnels. Plus tard dans la journée, la présidente du club a persuadé Miheso de renoncer à une plainte policière et lui a demandé d’écrire une lettre qu’elle dictait, disant qu’il n’avait aucun problème avec le club et qu’il avait été bien traité."

Une interdiction de recrutement pour son ancien club ?

Le joueur de 24 ans, qui a rebondi dans le championnat zambien, demande notamment une interdiction de transfert ou une autre sanction pour son ancien club, et aussi 20 000 euros qui lui sont dus en salaire. Golden Arrows nie les allégations et a refusé tout commentaire.

A lire aussi >> VIDEO: Le CSC le...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages