Ahn Jung-hwan à Metz : le choc des mondes

Fin de journée paisible sur le Lac Majeur en cet été 2005. Nous sommes du côté italien du lac. Carlo Molinari est en vacances. Le président historique du FC Metz prend un peu de repos après avoir vu son club obtenir un second maintien de suite dans l'élite. 16 heures, le téléphone sonne. Au bout du fil, Philippe Gaillot. Le directeur sportif est très embêté : Ahn Jung-hwan, pire cauchemar de l'Italie lors de la Coupe du monde trois ans plus tôt, s'apprête à enfiler la tunique des Grenats. L'accord entre toutes les parties est trouvé, malgré d'âpres négociations. Molinari déroule la soirée qui l'attend. "Gaillot m'explique : "Le joueur est là, on est tous d'accord, mais il exige votre présence pour la signature du contrat." J'ai dit : "Oh, pétard !" " Branle-bas de combat : Molinari saute dans sa voiture, direction la Lorraine, 550 kilomètres plus loin. "J'arrive à 23 heures précises au Novotel de Metz, continue-t-il.…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles