Aimé Jacquet : "Quand je construis l'équipe, je commence par les attaquants"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Jean Snella
    Footballeur français

Vous devenez entraîneur à Lyon, en 1976. Vous aviez des modèles ?
Quand je suis arrivé à Saint-Étienne, à 19 ans, Jean Snella m'a tout de suite formaté. J'avais l'habitude de faire des gros casse-croûtes. Un jour, il m'a dit: "Tu vas t'asseoir en face de moi et tenir ta fourchette et ton couteau." J'ai tout compris. Je mangeais trop de pain, je beurrais et tout ça... Snella était un homme merveilleux qui te donnait cette passion du ballon. Albert Batteux, lui, c'est le grand Reims. Un choc. Quand il signe à Saint-Étienne, on est déjà champions, mais on découvre que l'on peut parler le football. On a des mots. Première causerie : quatre heures.

Vous faites un peu comme lui dans Les Yeux dans les Bleus durant les causeries d'avant-match...
Il m'avait impressionné. J'ai compris qu'il fallait que j'écrive tout. Ça m'a sauvé. J'avais un petit…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles