Aix et Ivry se quittent sur un match nul, Montpellier ne craque pas

Lucas Pellas, ici face à Nîmes lors de la 7e journée, a inscrit 10 buts pour Montpellier face à Sélestat ce vendredi. (Sy. Thomas/L'Équipe)

Pour la 13e journée de Liqui Moly Starligue, Aix et Ivry se sont quittés sur un match nul prolifique (34-34). Montpellier continue de mettre la pression sur le PSG en battant Sélestat (28-33) tandis que Limoges s'est imposé à Créteil (24-32).

Trois matches de Starligue étaient au programme ce vendredi soir pour une soirée qui fut particulièrement riche en buts (185 au total). Limoges a infligé une quatrième défaite consécutive à Créteil (24-32), en partie grâce à un grand Dragan Gajic (12 buts). Longtemps au coude-à-coude avec les locaux, Limoges a pris quelques longueurs d'avance peu avant la mi-temps et a accéléré en seconde période pour s'assurer une fin de match sereine. Créteil n'a plus qu'un point d'avance sur la zone de relégation avec un match supplémentaire.

lire aussi : Classement de la Liqui Moly Starligue

Loin devant la zone de relégation, Montpellier n'a pas craqué à Sélestat (28-33). Si les 11 buts de Toke Schröder ont maintenu les Alsaciens dans le match, les Héraultais se sont montrés plus efficaces avec 69 % de réussite au tir. Lucas Pellas (10 buts, 10/11 au tir) a porté le MHB vers une douzième victoire cette saison et le fauteuil provisoire de leader du championnat.

Le sort du match fut bien différent entre le Pays d'Aix et Ivry (34-34). Les deux équipes se sont quittées dos à dos. Pourtant, Aix aurait pu s'offrir la victoire avec plus de maîtrise car les hommes de Thierry Anti menaient de quatre points à la pause (18-14). Mais après le repos, Ivry a su élever son niveau de jeu pour refaire son retard et même arracher le match nul sur sa dernière possession. Dans cette rencontre, ce sont surtout les attaques qui ont été efficaces (69 % de réussite pour Aix, 71 % pour Ivry).

lire aussi : L'actualité du handball