Aix ne s'avoue pas vaincu à une journée de la fin de la saison de Liqui Moly Starligue

Micke Brasseleur et Aix ont été solides face à Toulouse. (A.Mounic/L'Equipe)

Aix n'a pas dit son dernier mot dans la lutte pour la qualification à la Ligue des Champions après sa victoire à Toulouse (33-29), samedi pour le compte de la 29e et avant-dernière journée de Starligue. Paris est toujours invaincu et Montpellier a battu Chambéry (36-29).

Nantes a toujours l'avantage, mais Aix a assuré l'essentiel, samedi, en battant Toulouse (33-29) pour rester dans la course à la deuxième place du championnat, qualificative pour la Ligue des champions. Le PAUC compte 44 points et affrontera Montpellier mercredi prochain pour le dernier match de la saison. Nantes, deuxième avec 45 points, se déplace à Nancy, dernier, dimanche (15h00), et finira la saison face à Toulouse. Le Fénix a été dominé de bout en bout par Aix, samedi soir, manquant l'occasion de faire la différence avec Nîmes, 6e (qui joue dimanche), avec qui il a le même nombre de points (32).

lire aussi

La 29e journée

Paris n'est plus qu'à une victoire de la saison parfaite après son 29e succès en autant de journées sur le terrain de Saint-Raphaël (38-33). Les Parisiens, portés par Ferran Sole (12 buts), ont rapidement pris l'ascendant. C'est un coup dur pour les Varois, toujours 8es, qui sont éliminés de la course à la 6e place.

Montpellier a fait la différence en deuxième période pour battre Chambéry (36-29) grâce à Diego Simonet (9 buts) et Valentin Porte (6) et leur gardien Charles Bolzinger (7 arrêts à 41 %).

lire aussi

Le classement

Dans le bas du tableau, Limoges a logiquement battu Saran (35-33) et s'enlève un peu de pression avant le match d'Istres, dimanche face à Créteil. Dunkerque, qui n'avait plus gagné depuis le 7 avril et cinq défaites d'affilées, a maîtrisé Chartres (33-27) grâce à un Théo Avelange Demouge en feu (14 buts à 100 %), et un bon Samir Bellahcene dans les cages (13 arrêts à 35 %).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles