Ajaccio-Rennes: des tensions entre joueurs et supporters corses à François-Coty

La fin de saison semble très longue pour l’AC Ajaccio. Officiellement relégué en Ligue 2 depuis la semaine dernière et une gifle reçue au Parc des Princes (5-0), le club corse n’a plus gagné depuis 11 matchs (9 victoires, 2 nuls) et s’est incliné sur le même score à domicile face à Rennes (0-5), ce dimanche en début d’après-midi. Une rencontre marquée par des altercations entre plusieurs joueurs et des supporters.

En fin de première période, alors que l’ACA venait d’encaisser déjà son quatrième but du match, le milieu local Mickaël Barreto est aperçu en pleine discussion avec des supporters. La tension monte et l’arbitre doit interrompre la rencontre quelques secondes avant le retour au calme. Selon les informations de L’Équipe, des proches du joueur sont pris à partie, provoquant ainsi sa réaction, en plein match.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Pantaloni: "Les joueurs ont besoin d'être soutenus"

Remplaçant, Riad Nouri serait intervenu pour réconforter sa fille, tout comme le gardien Benjamin Leroy à la pause, avant que les esprits s’apaisent en seconde période. "Je le regrette, réagit le coach Olivier Pantaloni en conférence de presse. On peut être déçu, je le comprends, on fait une saison lamentable mais c'est très facile d'être supporter et de demander des selfies ou des maillots quand tout va bien. On en a aussi grandement besoin quand on est en difficulté. Ce n'est pas agréable pour eux mais encore moins pour les joueurs qui ont besoin d'être soutenus".

Après avoir été balayé par Paris et Rennes, Ajaccio a encore deux gros morceaux à affronter avant de boucler cette saison très délicate. Le promu se rendra samedi prochain à Lens avant de recevoir Marseille pour un match de gala. Le stade François-Coty devrait alors être plus garni que les 6.637 spectateurs théoriques annoncés ce dimanche.

Article original publié sur RMC Sport