Aleix Espargaró était prêt à s'arrêter l'hiver dernier

Vincent Lalanne-Sicaud
·1 min de lecture

Même s'il est né dix ans après Valentino Rossi, sera le deuxième pilote le plus âgé du plateau l'an prochain, à 31 ans. Andrea Dovizioso et Cal Crutchlow, eux aussi nés dans les années 1980, ont renoncé à disputer la saison 2021, le premier avec pour ambition de revenir un an plus tard et le second pour devenir le pilote d'essais de Yamaha. Espargaró aurait lui aussi pu quitter le MotoGP à l'issue de la saison 2020.

Père de jumeaux depuis deux ans, le Catalan a apprécié les moments passés avec sa famille avant le début de la saison 2020, au terme de laquelle son contrat avec Aprilia prenait fin. L'idée de ranger son casque a fait son chemin pendant quelques semaines pour être finalement balayée par des essais encourageants à Sepang, en début d'année, qui l'ont convaincu de poursuivre l'aventure avec son équipe.

"J'étais prêt à m'arrêter", a reconnu Espargaró. "J'étais très heureux à la maison avec [ma famille] et j'avais beaucoup de choses à faire en Andorre. J'avais dit à Laura [son épouse, ndlr] que si ce moment arrivait en 2020, ça m'allait. Mais, ensuite, après les essais de pré-saison en Malaisie, où je me suis senti très bien avec la moto, Aprilia m'a offert un très bon contrat pendant le confinement et j'ai décidé de rester pour prouver qu'on peut placer la moto au sommet."

<span class="copyright">Motorsport.com</span>
Motorsport.com

Motorsport.com