Aleix Espargaro en tête des essais 2 en Italie, Zarco 4e, Quartararo 9e

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Aleix Espargaro s'est montré le plus rapide vendredi au Mugello. (Lukasz Swiderek)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Aleix Espargaro (Aprilia) s'est montré le plus rapide lors de la deuxième séance d'essais libres du GP d'Italie ce vendredi. Malgré deux chutes, Johann Zarco était dans le rythme (4e). Fabio Quartararo s'est repris sur la fin (9e).

Aleix Espargaro a réussi le meilleur temps de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Italie, ce vendredi. Deuxième le matin, le pilote espagnol d'Aprilia a gagné un rang dans l'après-midi, après avoir mis la gomme dans la foulée d'un drapeau rouge consécutif à une première chute de Johann Zarco.

Son chrono de 1'45''891 lui a permis de devancer les deux Ducati officielles, celle de Francesco Bagnaia (+0''049) et de Jack Miller (+0''422), qui a suivi la lutte d'un peu plus loin.

Johann Zarco a vécu une après-midi faite de sentiments divers. Le Français de Prima Pramac a longtemps tenu le meilleur temps, avant donc de chuter à mi-séance puis d'aller de nouveau au tapis à trente secondes de la fin. Mais ses deux glissades sont restées visiblement sans conséquences.

Quartararo peu à l'aise

Pour Fabio Quartararo, le bilan des essais 2 est à peine meilleur que celui de la matinée. Le champion du monde est passé du 11e au 9e temps et il lui a fallu redoubler d'efforts dans les deux dernières minutes pour accrocher une place dans le top 10, qui le place virtuellement en Q2. Mais le tenant du titre au Mugello est encore loin de son aisance de l'année dernière.

Le Français ne peut pas être le seul déçu de sa première journée en Italie : Jorge Martin (Prima Pramac), Marc Marquez (Honda), Maverick Vinales (Aprilia) et Joan Mir (Suzuki) figurent tous hors du top 10 des temps cumulés.

lire aussi

Le calendrier du MotoGP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles