Alejandro Davidovich Fokina, après sa finale à Monte-Carlo : « Une expérience extraordinaire »

·2 min de lecture

Malgré la défaite, dimanche en finale de Monte-Carlo, face à Stefanos Tsitsipas (6-3, 7-6 [3]), Alejandro Davidovich Fokina quitte la Principauté avec beaucoup de confiance et de nouveaux repères pour continuer à grandir.

« Malgré la défaite en finale, est-ce la meilleure semaine de votre carrière ?
Oui, bien sûr ! Je ne peux pas dire non. Ce fut une expérience extraordinaire. J'ai apprécié chaque jour ici. Je n'ai pas les mots, je suis si fatigué... Battre ''Djoko'', des joueurs en forme... Ce fut une dure semaine, mon corps est au plus bas là. C'est beaucoup d'émotion. Peut-être ai-je besoin d'une bière maintenant (sourire). Cette semaine, avec mon équipe, a été incroyable. C'est un rêve qui se réalise de jouer ici à Monte-Carlo, devant des tribunes pleines. Entendre ces gens vous supporter. J'étais assis sur mon banc, je me disais, waouh, quel moment ! J'ai vraiment aimé.

lire aussi

/

Tsitsipas conserve son titre

Parlez-nous de votre relation avec votre coach, Jorge Aguirre. Il est avec vous depuis dix ans, vous semblez tous deux très proches ?
On a commencé à travailler ensemble, quand j'avais 10, 11 ans. Il m'a appris plein de choses, il m'a mis dans la ligne chaque année. Je pense, non je suis sûr, que sans lui je ne serais pas un joueur de tennis. Vous savez, j'étais un peu un mauvais garçon et merci à lui de m'avoir mis sur le chemin professionnel. Il vit les matches comme moi, avec beaucoup d'émotions. C'est un garçon sentimental. Il donne tout sur un match et je le ressens. On est tellement connectés sur et en dehors du court.

lire aussi

/

Le tableau du tournoi

Cette semaine va-t-elle changer vos attentes personnelles lors de vos tournois futurs ?
Bien sûr ! La façon dont j'ai géré cette semaine, dont j'ai battu ces gars, la confiance que j'en retire. Je serai focus sur chaque point, chaque jeu, comme cette semaine, désormais. Peu importe qui est en face. Je vais aussi apprécier chaque moment, peu importe si je gagne ou si je perds. Je suis heureux de ce que j'ai accompli cette semaine et je veux garder cette ligne.

Vous êtes engagé à Barcelone la semaine prochaine, irez-vous ou allez-vous faire un break ?
Évidemment que je vais jouer à Barcelone ! On a deux ou trois tournois en Espagne. Je dois les jouer, devant mes amis, mon public. J'irai avec beaucoup de confiance et plus d'émotions encore qu'ici.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles