Alejandro Valverde honoré pour sa carrière au départ de la Clasica San Sebastian

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Alejandro Valverde. (E. Garnier/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Double vainqueur de la Clasica (2008 et 2014), Alejandro Valverde (Movistar) a été la vedette du départ donné ce samedi Rue Hernani dans le centre-ville de San Sebastian. Marino Lejarreta, triple vainqueur de la course, salue un « grand champion » sans pour autant le voir s'imposer.

À l'occasion de la 41e Clasica San Sebastian de l'histoire, qui s'est élancée ce samedi, Alejandro Valverde a été reçu en seigneur. Double vainqueur de la classique donostienne, en 2008 et en 2014, on aurait cru qu'il venait d'égaler le record de Marino Lejarreta qui a remporté trois fois la course, dont la première édition (1981, 1982, 1987). En réalité, le Murcien de 42 ans a plus été célébré pour l'ensemble de sa carrière, lui qui prendra sa retraite à la fin de la saison.

« Il va manquer au cyclisme espagnol »

Très détendu, l'Espagnol a reçu un béret basque de la part des organisateurs de la course, l'Oceta (Organisation cycliste d'Euskadi), sur lequel figuraient des remerciements en espagnol et en basque (« Eskerrik asko » signifie « merci beaucoup »). Marino Lejarreta n'a pas manqué de saluer le champion du monde 2018. « C'est un grand champion, louait le vainqueur de la Vuelta 1982 avant le départ. Il a performé à un grand niveau pendant très longtemps. Il va manquer au cyclisme espagnol ».

lire aussi

Pogacar-Evenepoel, le passage de témoin ?

Après l'Arresku, une danse ancestrale basque, la question d'une potentielle victoire samedi s'est vite imposée. « Ça va être compliqué, avisait Marino Lejarreta. Même si Alejandro est un coureur de grande classe, je vois plus un Michael Matthews. C'est mon favori. Bien sûr, il y a Pogacar et Evenepoel aussi. » Pourtant, à San Sebastian, à en juger par la foule extatique qui s'est électrisée quand Valverde s'est avancé pour recevoir son cadeau, on rêve de le voir lever les bras sur le Boulevard Zumardia vers 17 heures.

lire aussi

Gaudu sans pression

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles