Aleksander Ceferin considère que la Ligue 1 « n'est pas forte » et handicape le PSG

Le patron de l'UEFA Aleksander Ceferin. (B. Cremel/L'Équipe)

Pour le patron de l'UEFA Aleksander Ceferin, le manque d'adversité dans le Championnat de France et en Bundesliga expliquerait en partie les éliminations précoces du PSG et du Bayern Munich en Ligue des champions cette saison.

Aleksander Ceferin n'a pas une très bonne opinion du niveau de la Ligue 1 et de la Bundesliga. Et le patron de l'UEFA ne s'en est pas caché à l'occasion d'une interview accordée au média croate Sportske. Pour le dirigeant slovène, le « manque de compétitivité » dans ces deux Championnats qui sont « complètement dominés par les mêmes équipes » expliquerait en partie les éliminations du Bayern Munich et du PSG en Ligue des champions cette saison. Pour rappel, les Parisiens ont chuté face au Real Madrid dès les huitièmes de finale et les Bavarois ont été cueillis par Villarreal en quarts.

« C'est vrai que ces deux ligues ne sont pas fortes, a lâché Ceferin avant de comparer les cinq grands Championnats tout en réglant quelques comptes. Il y a plus de concurrence en Italie mais ils ne sont pas financièrement solides. La Premier League a la plus grande tradition, les supporters sont différents de ceux d'Italie. Quand nous étions en guerre avec la Super Ligue, les supporters anglais nous ont aidés. Les Italiens et Espagnols n'ont rien fait. Les initiateurs n'avaient même pas besoin des Allemands ou des Français, car leurs clubs n'étaient pas concernés par la compétition. »

Favorable à un Final 4 en Ligue des champions

Le Président de l'UEFA en a profité pour enterrer une nouvelle fois le projet de Super Ligue. « C'est fini, ils essayent de satisfaire un peu leur ego mais ça ne pourra jamais marcher », a-t-il asséné. En revanche, Aleksander Ceferin s'est montré plutôt favorable à l'idée d'un Final 4 en Ligue des champions : « C'est une bonne idée, mais vous perdez quelques matches. Vous ne jouez pas à domicile et à l'extérieur, et il y a moins de matches pour les détenteurs de droits télé. Il est trop tôt pour partager de nouvelles idées avec les médias, mais il y a des plans. »

lire aussi

L'UEFA très tentée par un « Final 4 » en Ligue des champions

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles