Aleksandr Golovin décolle enfin avec Monaco

Aleksandr Golovin décolle enfin avec Monaco

Débarqué à Monaco en 2018, Aleksandr Golovin a mis du temps pour trouver la bonne carburation sur le Rocher. Enfin débarrassé de ses pépins physiques, le Russe a, depuis la reprise, trouvé sa vitesse de croisière.

Dans les cordes après quatre matchs consécutifs sans succès (deux nuls et deux défaites dont une jolie baffe à Trabzonspor), l'AS Monaco accueillait Angers dimanche. Derniers du championnat et plus mauvaise défense, les Angevins avaient tout de la victime idéale pour se relancer. Pourtant, pendant 45 minutes, les Asémistes patinent et regagnent les vestiaires sur un nul, 0-0, avec, notamment, un échec, plutôt inhabituel, de Wissam Ben Yedder sur penalty. Les Rouge et Blanc finissent par s'en sortir à la suite d'un deuxième acte bien plus convaincant (succès 2-0), dans le sillage d'Aleksandr Golovin, entré à la pause et qui fêtait son 150e match sous la diagonale. Auteur du deuxième pion des siens, le Russe est surtout devenu un élément essentiel de cette ASM cuvée 2022-2023.

L'ASM touche enfin le Golo

« C’est un joueur avec de grandes qualités, mais "le moteur et la carrosserie" doivent être prêts à répéter les performances de haut niveau » , constatait Philippe Clement début avril. En moins de trois mois, le mécano belge avait pris la mesure de la complexité de son poulain, parfois formidable joueur de football (les supporters de l'OL peuvent en témoigner), mais trop souvent absent. Sur ses quatre premières saisons en Principauté, le Russe a manqué 43 matchs sur blessure. Raison pour laquelle l'ancien coach du FC Bruges avait pris le temps de bichonner son nouveau bolide et avait attendu le 20 mars dernier - date de la première titularisation de l’ex-Moscovite en 2022 lors d’un succès de l'ASM face au PSG - pour le remettre dans le circuit.

Lire la suite sur SoFoot.com

undefined