Alesi renvoyé de l'académie Ferrari, la F1 s'éloigne

Benjamin Vinel
·2 min de lecture

Les rêves de Formule 1 de Giuliano Alesi paraissent plus lointains que jamais, le Français se retrouvant écarté du programme de jeunes pilotes Ferrari après une piètre saison de Formule 2.

Pour sa deuxième campagne dans l'antichambre de la Formule 1, Giuliano Alesi avait logiquement des ambitions élevées, lui qui n'avait marqué que 20 points avec l'écurie Trident en 2019. La saison 2020, avec HWA Racelab, a toutefois tourné au fiasco : Alesi n'a pas marqué le moindre point depuis la première course de l'année, victime de problèmes techniques face auxquels son père Jean ne cache pas son agacement, mais aussi de performances médiocres. Le tricolore ne s'est qualifié mieux que 15e qu'une seule fois cette saison, trustant généralement les deux dernières lignes de la grille.

Certes, il lui reste deux week-ends à Bahreïn pour redresser la barre. Mais dans le même temps, trois autres poulains de Ferrari – Mick Schumacher, Callum Ilott et Robert Shwartzman – jouent le titre F2 avec un niveau d'expérience similaire ou inférieur. La Scuderia va donc mettre un terme au soutien qu'elle apportait à Alesi depuis ses débuts en GP3, en 2016, et compte tenu des sacrifices déjà réalisés par son père, il va être compliqué de poursuivre l'aventure dans un championnat de F2 où le financement d'une saison complète requiert aux alentours d'un million et demi d'euros, voire plus.

"Nous n'avons pas de sponsors pour 2021, Ferrari l'a renvoyé de l'académie, et je ne peux plus dépenser mon propre argent", déplore Jean Alesi dans les colonnes du Blick, avant de rappeler comment il a trouvé le budget pour 2020 : "J'ai même vendu ma Ferrari F40 !"

Jean Alesi ne décolère pas face à la prestation fournie par une écurie HWA avec laquelle Anthoine Hubert avait remporté deux victoires l'an passé mais le vétéran Artem Markelov est également resté cloué en fond de tableau cette saison.

"Avec HWA, nous avons parié sur la mauvaise équipe. Nous avons payé plus d'un million d'euros, aucune promesse n'a été tenue. Quand nous sommes passés chez MP, HWA voulait encore 80'000 €", ajoute Alesi. Effectivement, son fils a rejoint l'écurie MP Motorsport à Sotchi, dans le baquet précédemment occupé par Nobuharu Matsushita, toutefois sans avoir bien plus de réussite que chez HWA : il s'est classé 14e et 16e des deux courses.


Avec Markus Luettgens