Alexander Dyachenko, champion olympique en 2012, suspendu pour dopage

Alexander Dyachenko avait déjà été exclu des JO 2016. (S.Boue/L'Equipe)

Le tribunal arbitral du sport (TAS) a annoncé ce vendredi la suspension du médaillé d'or de Londres en K2 500 m et de deux autres kayakistes russes. Les faits remontent à 2014.

La fédération internationale de canoë (ICF) avait initialement décidé de ne pas engager de « poursuites individuelles ». Mais après des appels de l'agence mondiale antidopage (AMA) en mars 2021, Alexander Dyachenko, Nikolay Lipkin et Alexandra Dupik ont finalement été sanctionnés par le tribunal arbitral du sport (TAS) ce vendredi.

Pour Alexander Dyachenko, médaillé d'or aux Jeux Olympiques de Londres en 2012, les faits remontent à 2014. L'athlète russe, accusé d'avoir fait usage de stéroïdes anabolisants, a écopé d'une suspension de quatre ans, auxquels ont été enlevées des années de suspension provisoire déjà effectuées. Toutes ses performances réalisées entre le 5 juin 2014 et le 31 décembre 2016 ont été annulées.

lire aussi

CIO : Thomas Bach, le président des crises et des réformes

Dyachenko, auréolé à Londres en K2 200m, avait par ailleurs été exclu des Jeux Olympiques en 2016 à Rio pour avoir été cité dans le rapport McLaren sur le dopage en Russie.

Dévoilé en juillet de la même année, ce rapport avait mis en lumière les rouages du système de dopage d'État mis en place en Russie depuis 2011, et ce dans 30 sports.

Nikolay Lipkin, multiple champion du monde et d'Europe, et Alexandra Dupik ont quant à eux été sanctionnés respectivement de quatre et deux années de suspension.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles