Alexander Zverev, heureux d'avoir pratiqué « du bon tennis » face à Carlos Alcaraz

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Alexander Zverev, heureux d'avoir pratiqué « du bon tennis » face à Carlos Alcaraz
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Qualifié pour les demi-finales de Roland-Garros après sa victoire sur Carlos Alcaraz, Alexander Zverev se félicitait de la qualité du jeu proposé et de la maîtrise de ses émotions.

« Vous voilà en demi-finale de Grand Chelem après un match très solide. J'imagine que vous êtes satisfait de votre performance.

Oui, très satisfait. Carlos est un des meilleurs joueurs du monde, quasiment impossible à battre. Je savais que pour y arriver je devais sortir mon meilleur tennis dès le premier point car, s'il mène, il gagne encore plus en confiance. Et dans ce cas, c'est très dur de revenir. Je suis donc content d'avoir gagné en quatre sets et non cinq.

lire aussi

Zverev domine Alcaraz et file en demi-finales de Roland-Garros

« Il ne fallait pas que je montre trop mes émotions car cela fatigue et vous prend de l'énergie. Je savais donc qu'il fallait que je reste calme pendant tout le match. »

Pendant tout le match, on vous a senti très calme, en totale maîtrise de vous-même. Ce n'est pas courant chez vous.
Je savais que le match serait long et très physique. Il ne fallait pas que je montre trop mes émotions car cela fatigue et vous prend de l'énergie. Je savais donc qu'il fallait que je reste calme pendant tout le match, même si j'ai laissé passer des occasions dans le troisième, que j'ai perdu d'ailleurs. Et j'ai aussi dû rester calme lorsque j'étais à 5-4 dans le dernier set.

Dans le tie-break, le jeu allait dans son sens, puis du mien, puis du sien... Donc, c'était du bon tennis. Nous n'avons pas manqué des coups, c'était vraiment un très bon niveau. Et je suis content d'avoir pu saisir les occasions dans le tie-break. Ce n'est pas passé du premier coup, mais j'ai réussi à arracher la victoire et je suis content de l'avoir fait.

Et maintenant ce sera Novak Djokovic ou Rafael Nadal.
Oui... Il y a une raison qui fait que ce sont les meilleurs en Grand Chelem. L'un en a 21 et l'autre 20. Cela veut dire qu'ils dictent le jeu depuis 20 ans. C'est vrai que je ne les ai jamais battus en Grand Chelem, mais je n'étais pas loin, je pense. Il y a eu des matches très disputés, mais il y a une très grande différence entre un match très disputé et une victoire. Mais aujourd'hui, j'ai emmagasiné beaucoup de confiance et j'espère que cela me permettra de gérer le match à venir. »

lire aussi

Toute l'actu de Roland-Garros

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles