Alexander Zverev se qualifie sans briller pour les huitièmes de finale à Madrid

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Alexander Zverev a fait le job. (Vincent West/Reuters)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alexander Zverev a fait une entrée poussive dans le Masters 1000 de Madrid dont il est tenant du titre. L'Allemand a assuré l'essentiel face à Marin Cilic (4-6, 6-4, 6-4), mercredi, mais rien de plus.

Après une élimination d'entrée à Munich face à Holger Rune, futur vainqueur du tournoi, Alexander Zverev (3e) se devait de montrer un autre visage pour son entrée en lice au Masters 1000 de Madrid, mercredi. Restait à savoir quel profil l'Allemand de 25 ans allait présenter. Car depuis le début de la saison, c'est peu de dire qu'il est difficile de prédire quel Zverev sera sur le court. Celui, trop passif, loin de sa ligne, qui est visiblement en manque de confiance, celui plus conquérant qui est allé jusqu'en demi-finales à Monte-Carlo, ou celui qui pète les plombs, comme à Acapulco ?

Malgré un premier break (rapidement effacé par Cilic), ce n'était pas le Zverev de ses grandes heures sur terre battue que l'on voyait dans le premier set. Très loin de sa ligne, il cherchait visiblement à se rassurer plus qu'à prendre le match à son compte. Pas grand-chose pour autoriser Sergi Bruguera, le coach de l'Allemand, à se dérider dans son box. Et c'était même sur une double faute que Zverev offrait ce premier set décousu (6-4) à Marin Cilic (24e), qui ne s'attendait peut-être pas à autant de largesses.

15

En s'inclinant, Cilic a perdu son 15e match consécutif face à un joueur du top 5. Il n'en a plus battu un depuis plus de quatre ans (Nadal lors de l'Open d'Australie 2018).

Korda ou Musetti en huitièmes

Bien que le Croate se montre globalement plus entreprenant, il était aussi le moins régulier des deux joueurs sur le court. Et sans toujours briller ou en faire beaucoup plus, Zverev revenait à un set partout (6-4) dans un match qui peinait à apercevoir les sommets. L'Allemand avait eu le mérite d'être réaliste en convertissant la première balle de break en sa faveur alors que Cilic (33 ans) échouait dans le même exercice à quatre reprises. Le tenant du titre était toujours dans la rencontre, mais il se devait d'en faire plus.

Rassuré, Zverev faisait le break d'entrée dans le troisième set. Derrière, les deux hommes étaient dominateurs sur leur service (aucune balle de break) et cela suffisait pour que l'Allemand passe ce deuxième tour (4-6, 6-4, 6-4). Mais l'entrée en lice du champion en titre était bien poussive.

Alexander Zverev aura pour adversaire en huitièmes Sebastian Korda (30e) ou Lorenzo Musetti (63e).

lire aussi

Le tableau du Masters 1000 de Madrid

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles