Alexandre Texier : « Je veux retourner en NHL »

(N. Luttiau/L'Équipe)

Revenu en Europe pour des raisons personnelles, Alexandre Texier, qui appartient aux Columbus Blue Jackets (NHL), jouera cette saison dans le Championnat de Suisse, avec Zurich. Mais il entend retourner dans la ligue pro nord-américaine.

Fin août, Alexandre Texier avait signé pour une saison avec les Lions de Zurich, une des grosses cylindrées du Championnat de Suisse, l'un des meilleurs d'Europe. Le joueur français, qui appartient aux Columbus Blue Jackets, ne jouait toutefois plus en NHL depuis le mois de mars, suite à une blessure à un doigt et surtout à deux décès parmi ses proches. Fragilisé, il était revenu auprès des siens.

Mercredi, Texier (22 ans) s'est exprimé sur le site internet du quotidien helvète Blick, pour expliquer son arrivée en Suisse et évoquer sa situation. Il a tenu tout d'abord à remercier les Blue Jackets. « Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, mais au final ils ont été vraiment tops avec moi, a-t-il expliqué. J'ai de nombreux contacts avec les dirigeants et je sais que j'ai leur soutien. J'apprécie qu'ils aient fait la distinction entre le business et l'humain. Cela compte beaucoup pour moi. »

lire aussi

Texier, l'échappée suisse

Alexandre Texier

« En ce qui concerne les installations, Zurich n'a rien à envier à certaines équipes de NHL »

Alexandre Texier a également précisé qu'il n'avait pas forcément eu envie de signer dans un club de Suisse romande, pour être plus proche de sa famille et être au contact de techniciens français (Yorick Treille à Genève, Cristobal Huet à Lausanne). Zurich lui convient très bien. « Tant la ville que la patinoire sont vraiment belles, a-t-il dit. Je prends doucement mes marques dans cette nouvelle vie. En ce qui concerne les installations, Zurich n'a rien à envier à certaines équipes de NHL. »

« En NHL, je n'avais peut-être pas un rôle aussi offensif que j'envisage ici en Suisse, a enchaîné Texier. Mais le plus important pour moi est de retrouver le plaisir de jouer au hockey. [...] Je sais aussi que cette année va me faire beaucoup de bien. J'en suis convaincu : j'ai pris la bonne décision. Chacun doit trouver son chemin pour aller où il veut aller. Le mien passera par Zurich, mais je veux retourner en NHL. »

lire aussi

Toute l'actualité du hockey sur glace