Alfaga, le champion nigérien de taekwondo qui vise l’or aux Jeux olympiques de Tokyo

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Champion du monde et vice-champion olympique de taekwondo, Abdoulrazak Alfaga, 26 ans, vise désormais la médaille d’or l'été prochain à Tokyo pour devenir le premier champion olympique de son pays, l'un des plus pauvres du monde.

Taekwondoïste caché

Si vous n’êtes pas fan d'arts martiaux, son nom ne vous dit peut-être pas grand-chose. Mais au Niger, "Alfa", 26 ans, est LE champion qui fait vibrer tout un peuple. Rien pourtant ne prédisposait le jeune Abdoulrazak Alfaga à devenir une vedette de Taekwondo. Petit, ses parents lui interdisaient de pratiquer ce sport de combat, son père ayant été marqué par la mort d'un cousin, victime d'un accident cardiaque après un entraînement. Lors d’un séjour chez son oncle au Bénin, ce dernier l'y remet sans rien dire à ses parents. De retour au Niger, il continue de faire face à l’opposition de sa mère qui lui confisque sa tenue. Il pratiquera donc en cachette jusqu’à l’âge de 16 ans et participera même à des compétitions.

Quand je gagnais des médailles, je les cachais pour ne pas que ma mère les voit

Abdoulrazak Alfaga, champion nigérien de Taekwondo

à l'AFP

Mais en 2011, sa mère apprend qu’il est sélectionné par l’équipe nationale. Elle finit par lui donner son feu vert à une condition : "OK, mais tu n’as pas droit à l’erreur."

Champion international

Alfaga perce sur la scène internationale à partir de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi