Algérie-France, l'impossible derby ?

·1 min de lecture

La désillusion de l'après-France 1998 vient de sonner : les Bleus ne peuvent être le vecteur de solutions express à tous les problèmes récurrents de la société française. Une mission démesurée dénoncée en premier lieu par les Bleus, choqués et déçus, à travers les propos tenus à chaud par Frank Lebœuf : "On a mis nos vies en danger. On s'est servis des Bleus à des fins politiques. Si on avait écouté les joueurs en interne, ce match aurait été reporté à une date ultérieure compte tenu du contexte." Le débat explosif se focalise vite sur la thématique brûlante immigration-intégration visant notamment les jeunes des seconde et troisième générations.


Intégration républicaine en panne


À six mois des présidentielles d'avril 2002, les incidents du Stade de France provoquent d'abord les réactions politiciennes attendues : "Ils sont la preuve que…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles