Alireza Jahanbakhsh, capitaine de l'Iran : « Notre devoir est de jouer au football »

L'équipe d'Iran pourrait décider de ne pas chanter son hymne national lors de la Coupe du monde au Qatar en signe de protestation. (M. van Steen/Presse Sports)

Malgré un mouvement de protestation sociale depuis plusieurs semaines, l'Iran se prépare pour son premier match à la Coupe du monde contre l'Angleterre lundi et espère donner de la joie à ses supporters.

Alireza Jahanbakhsh (capitaine de l'Iran, sur la difficulté de se préparer pour la Coupe du monde au Qatar) : « On est là pour effectuer notre devoir, et notre devoir est de jouer au football. Depuis que je suis petit, je rêve de jouer pour l'équipe nationale, et c'est la même chose pour le reste du groupe. On est là pour respecter le maillot et apporter de la joie au peuple iranien. On est à quatre jours du match le plus important de notre vie et on est concentré sur la Coupe du monde. La question de la célébration (des buts) est une décision personnelle, propre à chaque joueur. »

lire aussi : Quand les joueurs iraniens soutiennent la révolte populaire