Alisson, le happy ending d'une saison catastrophe

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une bonne bouffée d'oxygène. Pour Liverpool, qui revient à un point de Chelsea et se replace en excellente position dans la course au top 4. Pour Alisson, aussi, qui vit sa saison la plus difficile depuis son arrivée en Angleterre. En quête d'une qualification pour la prochaine Ligue des champions, les Reds ont la tête sous l'eau à quelques instants du coup de sifflet final. Face à une équipe de West Bromwich déjà reléguée, la machine est embourbée, incapable de convertir ses innombrables occasions. Jusqu'à la 95e minute, au moment où Trent Alexander-Arnold s'installe au poteau de corner. Une configuration, décidément, où il se passe toujours quelque chose... Pas de Divock Origi cette fois à la réception, mais Alisson, monté pour l'occasion. Improbable, mais le gardien place une tête imparable dans les filets de Sam Johnstone. Liverpool respire enfin. AB1 aussi.


Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles