Les All Blacks prennent leur revanche sur l'Argentine en Rugby Championship

Avec cette victoire bonifiée, les All Blacks se relancent dans la course à la victoire finale du Rugby Championship 2022. (B.Stickland/Presse Sports)

La Nouvelle-Zélande a mis fin à sa série historique de trois défaites d'affilée à domicile en écrasant l'Argentine (53-3) samedi pour le compte de la quatrième journée de Rugby Championship.

Ian Foster peut souffler. Sur la sellette après six défaites sur les huit derniers matches, le sélectionneur néo-zélandais a vu ses hommes prendre une éclatante revanche (53-3) sur l'Argentine samedi à Hamilton (Nouvelle-Zélande) . Vaincus pour la première fois par les Pumas sur leurs terres le week-end dernier, les Blacks avaient à coeur de montrer un autre visage. Mission accomplie dans les grandes largeurs avec sept essais et le bonus offensif acquis.

La même équipe sur le papier, pas dans les intentions

En reconduisant le même XV de départ, Foster a permis aux battus de la semaine passée de se rattraper. Dans des conditions difficiles, avec une pluie constante rendant la prise de balle plus difficile, les Néo-zélandais ont pourtant continuellement envoyé du jeu. Le ton était rapidement donné : une pénalité de Mo'unga (3e) puis deux essais rapides du pilier gauche De Groot (10e) et du trois-quart aile Clarke (19e) permettaient aux Blacks de mener 17-0 après 20 minutes de jeu.

lire aussi

Le film du match

Cherchant constamment à mettre de la vitesse, toujours dans l'avancée avec une première ligne retrouvée, la Nouvelle-Zélande a trouvé la faille une dernière fois avant la pause par Ioane (24-3, 38e) juste après le carton jaune adressé à l'Argentin Lavanini (35e).

L'Argentine, peu efficace, finit par prendre l'eau

De leur côté du terrain, pas grand-chose à se mettre sous la dent. Il a fallu attendre la 25e minute pour assister à la première incursion dans les 22 mètres adverses. Sans points marqués au final. Si Boffelli, le héros de Christchurch, marquait les seuls points des siens de la partie (17-3, 33e), les Pumas laissaient passer leur chance de remontée au retour des vestiaires.

Avec enfin un peu de munitions, les Sud-Américains sont passés proche de l'essai (56e) et on pensait que le carton jaune adressé à Newell (58e), tout juste entré en jeu, pouvait offrir dix minutes de folie aux Argentins. Grossière erreur. Sur une superbe action collective, Jordi Barrett (34-3, 61e) puis l'incontournable Savea (39-3, 67e) enterraient définitivement les Ciel et Blanc à 14 contre 15.

Brodie Retallick pour son retour (46-3, 74e) et Beauden Barrett (53-3, 84e) donnaient encore plus d'ampleur au score. Bonus offensif donc, une mêlée retrouvée, de la vitesse et de l'avancée dans les percussions, les All Blacks ont montré leur plus beau visage. Reste désormais à trouver une certaine constance dans les performances à un an de la Coupe du monde.

Au classement du Rugby Championship, la Nouvelle-Zélande se relance totalement avec cette victoire bonifiée et prend provisoirement la tête en attendant le match Australie - Afrique du Sud.

lire aussi

Rugby Championship : Calendrier, résultats et classement