Les All Blacks retrouvent quatre cadres, les Irlandais ne changent presque rien

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Will Jordan va disputer son premier match de la série. (Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La Nouvelle-Zélande a effectué quatre changements en vue du match décisif pour le gain de la série de tests face à l'Irlande, samedi à Wellington (9h05). Seul le centre Bundee Aki remplace Garry Ringrose du côté du quinze du Trèfle.

Les All Blacks, défaits à Dunedin (23-12) samedi dernier, ont fait quatre changements importants dans leur effectif pour le test-match décisif contre l'Irlande, samedi à Wellington. L'ailier Will Jordan et le centre David Havili seront titulaires pour la première fois de la série, alors que le deuxième-ligne Sam Whitelock et le pilier droit Nepo Laulala reviendront de blessure.

Jordan, auteur de 18 essais en 14 test-matches, avait raté le premier test pour cause de Covid et marqué en fin de match à Dunedin, en sortie de banc. Il débutera sur l'aile droite, et décale Sevu Reece sur l'aile opposée. Havili, son coéquipier chez les Canterbury Crusaders, est lui aussi remis du Covid-19 et remplace Quinn Tupaea au centre. Il aura pour mission de donner une plus grande variété d'attaques aux Blacks grâce à sa vision du jeu et la qualité de son jeu au pied.

Le seul changement forcé du sélectionneur Ian Foster est le remplacement du pilier Angus Ta'avao, exclu à Dunedin pour un plaquage dangereux et suspendu trois semaines, par Nepo Laulala qui avait raté les deux premiers tests à cause d'une blessure au cou. Ce sera aussi le 134e test-match du deuxième-ligne Sam Whitelock, qui avait raté le deuxième test à cause d'une commotion cérébrale. Du coup, Scott Barrett retrouve son poste en troisième-ligne, comme lors de la victoire 42-19 à Auckland, en ouverture de la tournée irlandaise.

La composition de la Nouvelle-Zélande

Jordie Barrett - Will Jordan, Rieko Ioane, David Havili, Sevu Reece - Beauden Barrett (o), Aaron Smith (m) - Ardie Savea, Sam Cane (cap), Scott Barrett - Sam Whitelock, Brodie RetAllick - Nepo Laulala, Codie Taylor, George Bower.
Remplaçants : Dane Coles, Aidan Ross, Ofa Tu'ungafasi, Akira Ioane, Dalton Papalii, Folau Fakatava, Richie Mo'unga, Roger Tuivasa-Sheck.

L'Irlande ne change quasiment rien

Le sélectionneur du quinze d'Irlande Andy Farrell aligne une équipe quasiment inchangée, pour ce qui pourrait être la première tournée victorieuse des Irlandais en Nouvelle-Zélande en cas de victoire.

Au centre, Bundee Aki remplace Garry Ringrose, au repos pour 12 jours après son choc tête contre tête avec le pilier des Blacks Angus Ta'avao, samedi dernier. Le troisième ligne Peter O'Mahony avait aussi été secoué lors du deuxième test, mais il a reçu le feu vert des médecins, tout comme le capitaine Johnny Sexton, 37 ans, sorti en fin de match avec un genou douloureux.

La composition de l'Irlande

Hugo Keenan - Mack Hansen, Robbie Henshaw, Bundee Aki, James Lowe - (o) Johnny Sexton (cap), (m) Jamison Gibson-Park - Caelan Doris, Josh van der Flier, Peter O'Mahony - James Ryan, Tadhg Beirne - Tadhg Furlong, Dan Sheehan, Andrew Porter.
Remplaçants : Rob Herring, Cian Healy, Finlay Bealham, Kieran Treadwell, Jack Conan, Conor Murray, Joey Carbery, Keith Earls

lire aussi

Calendrier et résultats de la tournée d'été

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles