Allyson Felix se prépare à la retraite « sans regret »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Allyson Felix tout sourire à Ostrava. (Michal Cizek/AFP)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Américaine Allyson Felix, athlète féminine la plus titrée de l'histoire, qui a annoncé en avril sa retraite en fin de saison, a déclaré lundi avant le meeting d'Ostrava qu'elle abordait la fin de sa carrière sportive « sans regret ».

Allyson Felix était ce lundi devant les médias à la veille du meeting d'Ostrava, en République tchèque, où elle s'alignera mardi sur 200 m. Elle a notamment évoqué sa retraite, qu'elle avait annoncée le 13 avril dernier.« Il y a toujours des choses que j'aurais aimé faire mieux ou différemment, mais quand je regarde en arrière, je n'ai pas de regret », a-t-elle déclaré.

Après l'annonce de sa retraite, celle qui est l'athlète la plus titrée de l'histoire de son sport (11 médailles olympiques, 18 médailles mondiales) a promis de profiter avant tout de sa dernière saison, évoquant une « approche complètement différente » du sport, même si l'esprit de la compétition reste intact. « Je n'ai abordé ce sport que d'une seule façon, c'est donc un peu difficile d'essayer de le voir comme un moyen de s'amuser tout le temps. »

lire aussi

Les 11 médailles olympiques d'Allyson Felix en images

Objectif Eugene

Felix se dit concentrée sur le dernier gros challenge de sa carrière qu'elle espère finir en beauté à Eugene, dans l'Oregon, où se tiendront les Mondiaux en plein air du 15 au 24 juillet. « Je suis tellement impatiente, cela fait tellement longtemps (que nous les attendons) et nous allons donc enfin les voir organisés aux États-Unis », s'est-elle réjouie à propos de l'événement. « Je participerai aux sélections américaines (en juin) pour ma dernière participation également », a-t-elle poursuivi, précisant toutefois que ses attentes vis-à-vis des Mondiaux étaient modestes.

À la fin de sa carrière, Felix compte passer plus de temps avec sa fille Camryn, née en 2018, continuer à défendre les athlètes féminines et à diriger sa société de chaussures Saysh avec son frère. « Je suis vraiment excitée pour le prochain chapitre », a-t-elle déclaré.

lire aussi

Toute l'actualité de l'athlétisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles