Alors, à quoi rime cette société commerciale de la LFP ?

·1 min de lecture

Vincent Labrune n'est sans doute plus le bienvenu à Ljubljana. Auditionné début décembre par le Sénat, le président de la ligue avait dû se résoudre à une comparaison peu flatteuse pour la patrie de Jan Oblak, afin de mettre en exergue l'urgence financière à laquelle la France du foot est confrontée : "On totalise 1,8 milliard d'euros de perte pour les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 depuis 2019... La réforme de l'UEFA en 2024 donnera quatre places en Ligue des champions aux cinq premiers championnats à l'indice UEFA... Si on sort de ce classement, le championnat de France sera définitivement en D2 européenne, on deviendra le championnat de Slovénie." Si l'ex-président de l'OM est venu jouer les Nostradamus du ballon rond devant les parlementaires, c'est bien parce qu'il veut les convaincre de l'urgence de voter un amendement, qui peut changer le destin du football bleu-blanc-rouge : ce dernier vise à la création d'une société commerciale affiliée…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles