Alpinisme - Alpinisme : un trio ukrainien réalise une première mondiale à l'Annapurna III, au Népal

·1 min de lecture

Trois alpinistes ukrainiens, Nikita Balabanov, Mikhail Fomin et Vyacheslav Polezhayko, ont réussi la première ascension de l'arête sud-est de l'Annapurna III (7 555 m) au Népal. L'annonce est arrivée par SMS, à la fédération ukrainienne de montagne : « Nous sommes au sommet ». Nikita Balabanov, Mikhail Fomin et Vyacheslav Polezhayko ont gravi l'Annapurna III (7 555 m), au Népal, via l'arête sud-est, une première mondiale. Cela fait 40 ans que des cordées tentaient régulièrement cette ascension, en vain. lire aussi Des Français ouvrent une voie extrême au Chamlang en Himalaya Les Ukrainiens sont des habitués de l'Himalaya et des sommets népalais. En 2016, Balabanov et Fomin ont reçu un Piolet d'Or (le Ballon d'or de l'alpinisme) pour leur ascension l'année précédente du pilier nord-nord-ouest du Talung (7 348 mètres) au Népal.

L'Annapurna III a été gravi pour la première fois en 1961 (par la voie nord-est) par une équipe indienne composée de Mohan Singh Kohli, Sonam Gyatso et Sonam Girmi. La tentative avortée de David Lama en 2016 Au printemps 2016, David Lama, Hansjörg Auer (tous deux disparus dans les Rocheuses canadiennes en avril 2019) et Alex Blümel avaient fait demi-tour à 6 500 m, à cause du mauvais temps. Ils avaient raconté leur expédition dans un film, appelé « Unclimbed ». « L'un des plus grands casse-tête non résolus de l'alpinisme au monde », assurait alors David Lama.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles