Alpinisme - Du beau monde espère réaliser la première ascension hivernale du K2

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'agence népalaise Seven Summits Treks a annoncé avoir mis sur pied une équipe internationale pour tenter le K2, dernier sommet de plus de 8 000 mètres à ne pas avoir été gravi en hiver. Mais cette expédition ne sera pas la seule sur les pentes du deuxième plus haut sommet du monde ces prochains mois. Tour d'horizon.

Et si c'était LA bonne année pour vaincre ce géant de l'Himalaya ? L'expedition internationale de l'agence népalaise Seven Summits Treks, composee de dix himalayistes internationaux de neuf nationalites differentes, partira fin decembre 2020 pour tenter l'ascension du légendaire K2 (8611m), seul des 14 sommets de plus de 8000 mètres a ne jamais avoir ete gravi en hiver.

lire aussi
6 choses à savoir sur le K2


Choisi par le chef d'expédition Dawa Sherpa, Sergi Mingote sera le leader de cette équipe internationale et l'alpiniste choisi pour tenter l'ascension finale. L'équipe est composée de spécialistes de l'Himalaya, dont Arnold Coster, Antonios Sykaris, Bob Bhania ou encore le Polonais Waldemar Kowalski qui a accompagné Alex Txikon sur le K2 l'hiver dernier. Sergi Mingote sera, avec le chef d'expédition népalais, l'alpiniste le plus expérimenté de l'équipe. Le Catalan a déjà gravi les 14 sommets de plus de 8000 m : il connaît bien le K2, qu'il a déjà grimpé en été.

Apres une periode d'acclimatation a la haute altitude, l'ascension du sommet pourrait avoir lieu entre la mi-janvier et la fin fevrier 2021, si les conditions le permettent. Mais l'expédition internationale ne devait pas être la seule à fréquenter les pentes du géant du Karakoram cet hiver.

lire aussi
Les 3 tragédies marquantes du K2

Ainsi, une expédition polonaise était annoncée, dirigée par Piotr Tomala. Mais selon les informations recueillies par le média Altitude news, l'équipe serait toujours en train de boucler leur budget après avoir perdu leur sponsor principal cet été.

Enfin, une autre expédition composée d'alpinistes d'Europe de l'Est semble envisager le K2, une cordée dirigée par le Russe Alex Abramov. Ce projet intitulé « Project Winter K2» sera composé de 16 alpinistes provenant de quatre pays de l'ex-Union soviétique, la Russie, l'Ukraine, le Kazakhstan et le Kirghizistan. Reste à savoir comment il sera possible de rejoindre le Pakistan ces prochaines semaines, en pleine crise sanitaire.