Alpinisme - Dani Arnold : « Les records en haute montagne font partie intégrante de l'alpinisme »

·2 min de lecture

Avec un sommet après 1h43 d'effort, Dani Arnold a battu un nouveau record d'ascension au Petit Dru (Haute-Savoie), portant à six ses marques de référence établies depuis 10 ans sur six faces incontournables des Alpes. L'occasion de revenir pour note site sur cette aventure. « Avec l'ascension record du Petit Dru, vous venez à bout de votre projet de six records pour six faces nord. Comment vous sentez-vous ?
Je n'osais même pas rêver de réussir à faire les ascensions les plus rapides sur chacune de ces six faces nord (Cima Grande en Italie, les Grandes Jorasses en France, le Piz Badile, le Matterhorn et l'Eiger en Suisse, ndlr). C'est très important pour moi de me fixer des objectifs ambitieux et de trouver le courage d'essayer de nouvelles choses. C'est primordial de faire les choses à ma façon et de ne penser qu'à ce qui est bon pour moi. Quelles grandes difficultés avez-vous rencontrées dans cette dernière ascension ?
Le plus dur a été d'attendre le bon moment. Particulièrement parce que la partie basse de la face est souvent mouillée. Si la température baisse un petit peu, cette eau se transforme immédiatement en glace, ce qui rend l'escalade trop dangereuse.

Pourquoi essayer de battre des records en haute montagne ? Est-ce que cela fait partie de l'alpinisme d'aller vite ?
Les records en haute montagne font partie intégrante de l'alpinisme. Mais je pense qu'il est surtout important d'être un alpiniste complet, à l'aise dans toutes les facettes de la discipline. De mon côté, j'aime particulièrement l'escalade sur glace et les ascensions en mixte (mélange d'escalade sur glace et rocher, ndlr). Qu'est-ce qu'il faut pour être un alpiniste rapide ?
Bien sûr, il faut être en bonne forme et maîtriser toutes les techniques nécessaires. Il est assez facile de s'entraîner pour ça. Mais le plus important est ailleurs, et il est plus difficile de s'entraîner pour cela : il faut une très grande force mentale pour tenter des records sur des faces difficiles. Quels sont vos prochains projets ?
J'en ai encore plein en tête ! Mais là l'hiver arrive et je suis très impatient de me remettre à grimper sur la glace. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles